jeudi 26 juin 2014

Le clip Tharsis Sleep de Throne



Vous l’aurez probablement remarqué, pour moi ce qui est ringard est moins quelques styles de plus de trente ans, qu’un style vu et répété depuis quinze ans, même s’il y a quelques basiques et classiques qui semblent indémodables. Ainsi quand on affirme du niveau de ringardise de la pratique de la broderie ou de « votre » mamie, qui est plutôt un archétype de mamie prisonnière de clichés que les femmes qui ont connus les années punks, j’ai tendance à penser que contrairement à moi vous n’avez pas fait d’école de Mode ou que votre sens du style se résume à ce que dicte les grands médias de masse politiquement correct, ce qui n’est pas un mal si vous osez poser un œil plus loin comme en ce moment même. Tout ça pour dire qu'il est dommage de se limiter dans une pratique comme la broderie (le tricot, ou le crochet...) à des représentations toutes faites et c'est ce que prouve le travail sur "Tharsis Sleep".






J’ai vu passer cette vidéo, mais je ne l’avais pas regardé, finalement elle vaut assez sa présence sur ce blogue, même s’il s’agit ici de broderies faite sur machine à broder. Je craignais une musique commerciale et finalement ça se laisse plutôt bien écouter.



Le duo britannique du groupe Throne, Nicos Livesey et Tom Bunker ont réalisé le clip de leur morceau “Tharsis Sleeps” en animation image par image avec des numérisations de broderies.



Je suis plutôt en admiration devant le travail que représente ces quelques quarante cinq millions de points. L’inspiration principale vient des patchs de musique métal cousus sur des vestes. Nicos, qui travaille aussi dans l’animation vidéo, en produisait pour son groupe et a eu l’idée de créer ce clip dont le résultat est plutôt pas mal. Il a demandé une aide via unsite de financement quand le travail devenait trop conséquent et il a pu utiliser de grosses machines à broder couleur Brother. 













Aucun commentaire:

Publier un commentaire